Début de l’aventure pour les 158 marins au départ de la Transat Jacques Vabre

Tour d’horizon des différentes classes et des favoris à la victoire finale en Martinique ⛵️

Jean-Marie Liot / ALeA / TJV17

Cap sur la Martinique 🏝️

Nous sommes à moins d’une semaine avant le début de l’aventure pour les 158 marins au départ de la Transat Jacques Vabre.

Cette édition est déjà historique avec 78 bateaux inscrits : un record pour la course. Pour la première fois, la route du café amènera les 78 équipages en Martinique, avec un parcours différent selon la catégorie. Les Ultimes devront parcourir 7500 milles (environ 13900 kilomètres), les Imoca et les Ocean Fifty feront la même route de 5800 milles (10750 kilomètres). Enfin les Class 40 devront parcourir une distance d’environ 4600 milles (8500 kilomètres environ).

La course devrait durer entre 12 et 22 jours selon les bateaux. Les Ocean Fifty sont les premiers attendus à Fort-de-France autour du 21 novembre 😳

Tour d’horizon des différentes classes et des favoris à la victoire finale en Martinique :

Les ultimes

Pour cette quinzième édition de la route du café, les Ultimes font leur grand retour au Havre après leur absence en 2019. Il y aura 5 trimarans géants volants au départ le 7 novembre. Parmi eux, nous retrouvons deux bateaux mis à l’eau il y a quelques mois seulement : SVR Lazartigue et Banque Populaire XI. La compétition n’a jamais semblé aussi serrée avec les ultimes moins modernes mais ultras performants. Nous retrouvons évidemment le maxi Edmond de Rothschild vainqueur de la Brest Atlantique en 2019, le révolutionnaire Sodebo et le nouveau maxi Actual (ex Macif de François Gabart) bateau détenteur du record du tour du monde en solitaire. La course promet d’être passionnante avec un avantage tout de même pour les bateaux plus anciens et déjà fiabilisés. Le maxi Edmond de Rothschild semble être le grand favori. Mais encore une fois, le vainqueur sera celui qui aura le moins de problèmes et de casse.

Les Ocean Fifty

Ils seront 7 équipages à naviguer sur ces multicoques de 50 pieds soit 15 mètres. Ces trimarans compliqués à manœuvrer sont les premiers attendus à Fort-de-France. Gilles Lamiré tentera de garder son titre sur son bateau Groupe GCA 1001 sourires déjà vainqueur il y a 2 ans. Il aura un coéquipier de prestige en la présence d’Yvan Bourgnon. Il devra notamment faire face à 2 bateaux très récents Arkema 4 et Koesio mené par un duo expérimenté et rapide. Thibaut Vauchel-Camus sur Solitaire en Peloton et Sébastien Rogues sur Primonial présents sur le podium en 2019 seront revanchards et voudront l’emporter. Le multicoque Leyton, leader du Pro Sailing Tour partira également dans le but de s’imposer aux Antilles. Comme en Ultime la compétition va être rude et captivante. Ces trimarans plus petits vont faire le show.

Les Imocas

Les bateaux et les marins qui nous ont fait rêver l’hiver dernier pendant le Vendée Globe sont de retours. Les monocoques devront suivre la même route que les Ocean Fifty est passer 2 fois le fameux et redouté Pot-au-Noir. Encore une fois les foilers devraient mener largement la course. Ils sont beaucoup à pouvoir prétendre à la victoire finale en Martinique. Nous retrouvons bien évidemment Apivia qui tentera de défendre son titre face à une concurrence affamée. Charal, revanchard de son Vendée Globe et de l’édition précédente, Maitre Coq vainqueur du Vendée Globe, LinkedOut, Corum, Bureau Vallée, Arkea Paprec et 11th Hour Racing Team Malama sont tous prétendants à la victoire sur cette transat. Les deux grands favoris restent Apivia et Charal qui semblent être arrivés au maximum du développement de leur machine et peuvent en exploiter toute leur puissance.

Derrière ces bateaux ultra-modernes, les bateaux sans foils se battront ensemble. Sur ces bateaux à dérives droites le niveau est très homogène. Cependant, la Compagnie du lit, Apicil et Groupe Setin semblent les mieux armés.

Les Class 40

C’est la catégorie la plus représentée avec 45 équipages au départ du Havre. Ces monocoques sont ceux qui ont le parcours le plus court avec aucun passage du Pot-au-Noir ni de l’Equateur. Encore une fois, ils sont nombreux à pouvoir gagner dans cette classe qui est la plus homogène au départ du Havre. Ian Lipinski défendra son titre et sera un des grands favoris de cette quinzième édition.  Antoine Carpentier sur Redman est également très bien placé pour gagner une troisième fois en 3 éditions et dans 3 classes différentes, lui qui est leader du classement de la class 40. Il ne faudra pas cependant sous-estimer les class 40 Lamotte Module Création, Crosscall, Banque du Leman, Edenred et le tout nouveau Serenis Consulting. Cette classe promet un joli spectacle entre skippers professionnels et les équipages aventureux qui partent pour le projet d’une vie.

Le départ sera donné à 13h27 depuis le Havre, les bateaux devront contourner une bouée à Etretat avant de se lancer dans la Manche pour la grande aventure.

Pour suivre l’ensemble des bateaux de la course à partir du 7 novembre

Pour participer à la transat Jacques Vabre depuis votre canapé

Guillaume Petit-Marzin

Par Guillaume Petit-Marzin

Publié le 2021-11-05 20:50:29

Cet article vous a plu ? partagez-le !
Découvrez notre dernier reportage !